vendredi 26 juillet 2013

Vacances - Jour 6 (19 juillet)

Aujourd'hui, nous quittons Assateague pour New-York.  5 heures de route.  Cà veut dire 7-8 avec les arrêts.  Iiii que cà va être long avec cette chaleur!  Mais le GPS nous assure que la circulation est fluide sur tout l'itinéraire (enfin, à 9h30 heures le matin), croisons les doigts pour que cà reste vrai.

Voyage sans incidents, un peu de surprise à un péage alors qu'on s'attend à payer 1$ comme d'habitude mais que le "péagiste" nous en demande 26!  Oups.  Heureusement que c'était le seul sur cette route! Nous apercevons enfin les gratte-ciels de Manhattan et Jacques s'extasie sur le nouveau World Trade Center, le One World Trade Center.



Arrivée au magnifique stationnement-camping de Jersey City, le Liberty Harbor Marina & RV Park.  Vraiment laid, mais tellement bien placé qu'on lui pardonne tout.



J'autorise le conducteur à se reposer un peu, pas trop là, New-York nous attend!!  Et la statue de la Liberté que l'on apercoit de la roulotte semble nous appeler à grands cris... On installe le toutou à l'air climatisé (haaa que cà fait du bien), un bol d'eau et voilà, il est prêt à nous attendre quelques heures.  Puis, on marche 50 mètres jusqu'au ferry qui nous amènera dans le quartier des affaires.



Un petit 15 minutes de traversée à grande vitesse et nous y voilà!




Une "petite" marche de 4 km nous amène au restaurant où j'ai acheté des coupons de Groupon, le Cornerstone, au coin de Houston et de l'avenue B.  Il y'a une terrasse, mais comme tous les clients, nous préférons nous installer à l'intérieur à l'air climatisé et déguster sangria, saumon et et tiramitsu pour moi, excellent cidre aux poires, sole et tarte aux pommes pour Jacques.  Menoum!




Ensuite, nous prenons le métro jusqu'à Times Square, tourisme oblige.





Puis nous dirigeons vers le Rockefeller Center pour admirer New-York de haut.  Innocemment, nous pensons qu'il est un peu trop tôt, mais le temps de passer à travers les nombreuses et interminables files d'attentes, nous ne sommes en haut que vers 10h00 le soir.  Après l'épreuve des 67 étages montés à grande vitesse sous des lumières psychédéliques, la peur des hauteurs et du vertige achèvent Jacques qui, malgré la protection d'une baie vitrée très haute, ne s'approche pas du bord.  Il est aussi déçu de ne pouvoir apercevoir le One World Trade Center.









Bon, assez pour aujourd'hui, la journée a été fatiguante, on retourne se coucher.  A demain!





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une nouvelle maison

Bon, pas tout à fait, mais c'est une version améliorée de notre vieille demeure.  D'abord, la terrasse : Puis, enfin...