mardi 23 juillet 2013

Mardi 23 juillet - Jour 3 (suite - 16 et 17 juillet)

Bon, nous sommes de retour à la maison et au wi-fi qui fonctionne, enfin!!

16 juillet : Donc, nous en étions à la journée du départ vers Assateague... Jacques se repose quelques dernières minutes avant d'enfourcher son vélo pour aller déjeuner à notre restaurant préféré (aaaah les oeufs frais!).



 Le restaurant (ancien moulin), tenu par des Amishs

Nous revenons ensuite tranquillement à la roulotte en passant par le Kitchen Kettle Village , un genre de petit village de commerces, cafés, petites places, que nous avons visité hier, un peu trop touristique à mon goût. J'aime mieux les boutiques du centre-ville, elles ont l'air plus authentiques!  Nous croisons encore quelques calèches.  C'est toujours surprenant de voir ce mode de transport qui, même en plein pays amish, semble bien peu adapté à la vie moderne avec les autos qui doivent parfois freiner à la dernière minute pour les éviter ou doivent patienter derrière en attendant l'occasion de les dépasser... Mais on a l'impression d'être catapultés 100 ans en arrière quand on voit les hommes et petits garçons avec leurs bretelles, leurs chapeaux de paille et leur coupe champignon, et les femmes/petites filles avec leurs robes longues et leur petite toque en dentelle.  



 La côte du camping (ouch, dur dur!)


 Au revoir, Intercourse!


Nous partons vers 10h30, Assateague nous attend à 3 heures de route.  Qui se transformeront en 5, nos toujours nombreux arrêts rallongeant le voyage.  C'est toujours la canicule et, sans air climatisé au moteur dans le motorisé, nous croisons les doigts pour ne pas être coincés dans le trafic.  Heureusement, nous passons assez loin de Philadelphie, en-dehors des heures de pointe, aussi nous pouvons avaler la longue et ennuyante route assez facilement.  Et nous voilà à Assateague pour les 3 prochaines nuits!





Nous relaxons un peu après le voyage, puis nous allons voir si notre plage préférée est aussi belle et déserte que dans notre souvenir.  Eh oui.  Première baignade bien appréciée (avec le GoPro sur la tête, hi hi)!


Après le souper, nous allons explorer le côté de la baie

 Le chevreuil Super Bagué!









 Un petit jogging pour terminer la soirée ...en sueur (non mais, complètement masos!!) et au dodo!



17 juillet


Matinée relax, nous devons changer de site, donc nous préparons tranquillement nos affaires et déplaçons le motorisé de 500 mètres (le parc est tellement populaire, il nous a été impossible de réserver le même site 3 jours de suite, même en s'y prenant en février pour réserver!).  Ensuite, direction la plage, pis vite parce qu'il fait autour de 45 degrés!!


 C'est nous!

La magnifique plage, toujours quasiment déserte à cet endroit, le rêve...


 Les dauphins...

 Là, là, des raies!!!






Le banc de raies - tous les éclats lumineux que l'on voit sont les nageoires des raies quand elles sortent de l'eau et sont reflétées au soleil.  Au début, le vidéo est pris de loin mais on voit de plus près ensuite (à noter que je ne voyais absolument rien de ce que je filmais à cause du soleil sur l'écran!)


Après la baignade, nous enfourchons les vélos, insérons tant bien que mal Charlotte dans le panier devant mon vélo (oups, ou elle a grossi ou le panier a rétréci!) et nous nous rendons à l'entrée du State Park, à 5 km de notre camping, pour y déguster une crème glacée.  Charlotte se comporte de façon exemplaire, rien à voir avec ses plaintes continuelles l'an dernier quand nous allions en excursion à Cape Cod et qu'elle avait le malheur de ne pas être en tête de file!



Ensuite, une autre de nos activités préférées : la lecture.  Les chevaux viennent nous tenir compagnie, parfois un peu trop près au goût de Charlotte mais elle reste stoïque...






 On les inspecte d'abord, prudemment...

 Bon, cà a l'air d'aller....

Là, là, faut pas exagérer quand même!

Encore un peu de jogging (pas trop, il fait VRAIMENT chaud, même à 10 heures du soir!), et dodo...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une nouvelle maison

Bon, pas tout à fait, mais c'est une version améliorée de notre vieille demeure.  D'abord, la terrasse : Puis, enfin...