mardi 20 juin 2017

Je sais, ce n'est pas sérieux.  C'est de la faute à Facebook.  Alors comme ma maman et ma belle-maman font partie des 117 irréductibles québécois qui ne sont pas pas abonnées à Facebook, je leur mets ici les dernières nouvelles, soit le programme de la famille pour cet été.

On commence par les parents qui vont aller faire un tour au Nouveau-Brunswick 2 semaines avec notre jolie roulotte, du 26 juillet au 11 août environ.

François est bientôt en vacances (ben oui, c'est un de ces profs "chanceux"), il va aller quelques jours avec sa douce en Gaspésie et vient de signer son contrat pour l'an prochain à la même école que cette année, où il terminera le remplacement de l'enseignante de sciences en congé de maternité (secondaire 3, bravo fiston, tu es courageux).

Catherine continue ses contrats avec Disney et autres pour l'été.  Mickey a été tellement satisfait de ses animations et du travail de son amoureux, Fraser, que leur contrat a été renouvelé pour septembre, bravo!

Isabelle est en Équateur pour encore 2 mois, dans le cadre d'un genre de stage en physiothérapie avec 6 de ses collègues.  Elles travaillent dans une école d'enfants lourdement handicapées et résident dans des familles.  Son amoureux la rejoindra à la fin de son stage et ils se promèneront dans la région pendant un mois, avec une amie.  Elle retournera ensuite à l'université pour faire sa maitrise et terminer ainsi en juin 4 ans de physiothérapie.

Emmanuel est au Camp Mariste pour le 4ème été consécutif.   Cette fois, il est moniteur pour les ados, son groupe d'âge préféré.  Il déménage à Montréal le 1er juillet, avec Isabelle, dans un nouveau logement.  Incidemment, cela nous fera 3 déménagements à faire le 1er juillet puisque Cathou déménage aussi, à St-Henri, plus près de son amoureux.  Manu commencera ses études en "enseignement du français au secondaire" à l'Université du Québec à Montréal en septembre.

Magali est en train de se battre contre des armées de moustiques féroces et sanguinaires à Smithers, Colombie-Britannique.  Elle aide sa tante Dominique à construire une maison en sacs de terre, toute une aventure pour notre cocotte qui va y passer l'été... Cliquez ICI pour avoir une idée du projet.  Elle commencera sa deuxième année de Cégep en septembre, en sciences humaines sans maths.

Et voilà, ce fut bref car je dois quitter pour une surveillance d'examen.  À l'an prochain!

dimanche 6 décembre 2015

Quoi de neuf?

Tellement tellement de choses, je ne sais pas trop par où commencer.  Je relisais mon ancien blog (dans le temps où j'écrivais!) et cela fait tellement de beaux souvenirs, j'ai vraiment le goût de continuer... Donc, on essaie encore une fois de repartir la charrue...

Belle fin de semaine à Montréal, on profite d'une rencontre entre cousins-cousines du côté de Jacques (de mon côté, c'est cousin-cousine, et ils sont en France alors les rencontres...) samedi soir pour aller voir ma soeur et son adorable mari (non mais on a tellement des hommes fantastiques dans notre famille!!) leurs non-moins adorables enfants (idem) qu'on n'a pas vu depuis bien trop longtemps.  Iiiish que cà pousse ces enfants-là!  Le petit Tim (ha ha) qui, à bientôt 14 ans, est un champion de ping-pong après avoir exploré plein de passions (hockey, guitare, violon...) et le grand-immense Jo qui, à 16 ans 1/2 est assez effronté pour m'embrasser sur la tête sans avoir besoin de se forcer (pfff).

Ce matin, brunch avec ma maman, notre belle Cathou s'en vient nous rejoindre aussi.  On va ensuite à la vente de garage annuelle de ma belle-soeur et de nos amis de la fraternité au profit de leurs bonnes causes en Afrique et en Bolivie.  Quel courage, on GÈLE!!  Bon, heureusement, ils sont mieux habillés que nous mais quand même!  Je rafle plein de biscuits, un ou deux items pour ma classe, on salue avec plaisir tous nos amis, un autre beau moment...

Ma classe, ai-je dit?  Eh oui, depuis le 31 octobre (et probablement jusqu'à la fin de l'année), je remplace dans une classe de langage-communication, en adaptation scolaire.  7 élèves de 13-14 ans, une TES (travailleuse en éducation spécialisée) presque juste pour moi et avec qui je m'entends super bien (on est en train de se faire un cocon avec cafetière, frigo, micro-ondes, hé hé).  Super belle relation avec les jeunes qui m'aiment beaucoup (et que j'aime beaucoup!), une TONNE de planification, un IMMENSE défi pour moi qui suis la reine de la désorganisation et qui fait tout trop vite (parler, expliquer, etc.), ce qui est totalement déconseillé quand on enseigne à des élèves dysphasiques (dont une petite autiste et un déficient léger qui ne sait pas lire).  Bref, beaucoup de travail, parfois un peu de découragement (tsé, le syndrôme de l'imposteur!) mais je vais m'en sortir...

A suivre!

lundi 7 septembre 2015

Rentrée des classes et autres...

Une petite mise-à-jour pour ma maman (belle-maman, vous avez l'immense honneur de nous voir régulièrement :-)

On commence par le plus intensément vieux, le beau François de ...25 ans (oh que j'ai du mal à me faire à ce nombre chez un de mes ENFANTS!)

François entame sa 4ème année en enseignement des sciences au secondaire, à l'Université de Montréal.  Normalement, ce devrait être sa dernière année mais à cause de conflits d'horaires (merci l'université), il devra faire ses stages à la session d'automne 2016 au lieu de les avoir cette année.  Pfff.  Malgré des cours extrêmement difficiles, il nous a bien impressionnés par ses bons résultats depuis 3 ans.

En effet,  contrairement à l'Université du Québec qui donne des cours de pédagogie et des cours de sciences adaptés à l'enseignement au secondaire, l'Université de Montréal intègre les élèves en enseignement dans les cours de sciences réguliers, donc concus pour de futurs physiciens, mathématiciens, etc.  Un peu ridicule surtout quand on sait qu'il n'aura jamais besoin d'enseigner la matière qu'il étudie mais qu'il n'étudie pas la matière qu'il devra enseigner.  Bref.  Alors, c'est d'autant plus méritoire qu'il ait bien réussi, surtout pour un jeune homme qui détestait les Sciences au Cégep!

Côté coeur, tout roule au beau fixe avec sa belle Catherine qui revient bientôt d'un stage de un mois et demi en Belgique, précédé par un voyage de 2 semaines en Europe (Espagne?).  Entre la fin de sa 3ème année de médecine et son voyage, ils ont quand même pu aller camper quelques jours dans Charlevoix (dans le Parc des Hautes Gorges) et sont revenus encore amoureux, bravo!  Ils ont aussi sauté en parachute avec la famille de Catherine, ouf, époustouflant quand on voit le vidéo de leur saut!






Avec ses études et ses nombreuses activités, François ne vient plus souvent à Aylmer (du coup, nous allons un peu plus à Montréal), mais il nous a quand même rendu visite en fin de semaine pour nous donner l'occasion de fêter ses 25 ans tous ensemble.  C'était très agréable, comme d'habitude, j'adore voir Manu et François ensemble, ce sont de magnifiques complices et la différence d'âge disparaît complèment!









Ses cadeaux : 

- un abonnement à Good Sam (genre CAA, Club d'assistance-routière), un cadeau pour rassurer papa et maman :-)
- un jeu de société (Splendor)
- un petit barbecue portable (un peu trop cheap finalement, on va le rendre et l'échanger pour un petit peu mieux...)

Des sous de grand-maman et un bon-cadeau chez Sports-Experts de mamie (pour un nouveau casque de vélo, entre autres).  

Bon, voilà pour l'aîné, on continue plus tard pour les suivants...




mercredi 24 juin 2015

La Course des Femmes Pharmaprix à Montréal

Un beau (et chaud) 10 km le 7 juin dernier.  Prochaine course officielle : un 15 km au Bois de Belle-Rivière en octobre.







samedi 20 juin 2015

Jardinière en (mauvaise) herbe

Après 15 ans de grève du jardinage, nous nous y sommes remis cette année à la demande de Jacques, jaloux du potager de son copain Philippe.  D'ailleurs, les dés étaient jetés lorsque le-dit copain a donné des plants de tomates et divers sachets de graines-maison à Jacques avec les directives pour les planter (on s'entend que Jacques est un homme et que les hommes, cà ne suit pas les instructions, mais bon...).

Alors, donc : nous avons loué une débroussailleuse et retourné le coin potager abandonné depuis 15 ans.

Avant

Après

Nous avons aussi vidé le tas de compost pas tout-à-fait composté qui stagnait depuis 18 ans dans un vieux bac de compost abandonné et Jacques y a planté ses graines de tournesol, melon et citrouille (ou qq chose du genre, gros et envahissant en tout cas!). Il y'en a 4 courageuses qui ont germé (même les graines de tournesols ont refusé de germer; d'après moi, elles ont eu peur de leur environnement louche...).

Après un mois : 



Le tas de vieux compost pas composté 


Nous avons aussi pu profiter de la générosité de la ville qui a une politique de compostage extraordinaire.  Ainsi, des bacs de compostage sont remis à tous les foyers et nous pouvons y mettre tous les déchets organiques y compris la viande, les cartons de pizzas, etc.  Ces déchets sont ramassés chaque semaine et, une fois par année, la ville redistribue gratuitement des sacs de compost aux citoyens qui le désirent.


Et, pour encourager Jacques dans son entreprise, j'ai planté les plants de tomates. Après avoir soigneusement et douloureusement enlevé toutes les mauvaises herbes qui avaient été retournées par la débroussailleuse sous l'oeil un peu narquois de Jacques qui trouvait que je travaillais pour rien (on comprend pourquoi "son" jardin ressemble à un tas de vieux compost (voir ci-haut). Et ensuite, j'ai planté d'autres plants de tomates.  Et des plans de courgettes et de piments verts.  Des plants de haricots.  Des graines d'haricots.  Des plans et des graines d'haricots grimpants.  Des tonnes de haricots. Des plans et des graines de concombres.  Des graines de carottes.  Des graines de radis.  Des oignons et des oignons verts.  Un plant de piments forts. De la laitue. Du basilic et autres fines herbes. Alouette.

Mon potager

Et des fleurs, chasseuses d'insectes : lavande, cosmos, souci, bourrache, capucine...

On a même trouvé un reste de groseillier sous l'horrible érable tout croche qui osait squatter mon potager.  Il fait un peu pitié cette année mais il devrait reprendre du poil de la bête pour l'été prochain.

L'école nous a aussi offert deux cerisiers et un pin blanc qui ont trouvé place dans le jardin.

Comme je n'ai pas le pouce vert, la plupart des graines n'ont pas poussé (sauf les capucines et les radis) mais les plants ont résisté (même si certains plants de tomates et de concombres ont eu plus de difficulté).  Et nous avons même pu savourer nos premiers radis et nos premières laitues!

Bientôt dans un prochain épisode palpitant : le "paysagement" devant la maison !

vendredi 5 juin 2015

Bientôt la tente, et ensuite... L'ALTO!

Petite mais très pratique et très jolie tente-roulotte de 8 pieds, de marque Palomino, modèle Pony, 2002, presque pas utilisée, 695 kilos. Impeccable, pneus neufs, dinette fermée extérieure jamais utilisée, poêle intérieur et extérieur, frigidaire, chauffage, beaucoup de rangements, super propre, peut coucher 5 ou 6 personnes, 3400$.