samedi 30 juin 2018

Premier camping (3) Mercredi 27 juin

C'est ce qui arrive quand le wi-fi n'est pas très fort au camping et que le téléphone ne nous aide pas non plus à nous connecter.  On prend du retard dans les publications.  M'enfin...

Mercredi, rebelote, on se lève tôt pour conduire l'homme au travail et je prépare ma journée.  D'abord une petite balade avec Charlotte pour aller voir les truites et explorer un nouveau chemin.  Je me prépare à l'éventualité que le chemin soit long de plusieurs kilomètres aussi j'amène des victuailles, l'incontournable chasse-moustiques, de l'eau pour Charlotte et moi, tout le kit du parfait randonneur quoi.  Et nous partons en exploration.  Pour découvrir après 1 km que le chemin aboutit simplement à une maison.  Pfff...  Retour à la case départ.

Une truite

L'entrée du chemin

Une maison abandonnée

Un sentier intéressant?  Non.  Même pas.

Bon, élaborons un plan B.  Une petite recherche sur Internet me permet de découvrir que, pas loin de Chark River, se trouve le Petawawa Research Forest Trail qui comprend, entre autres, une piste cyclable de 11 km dans la forêt.  En route pour l'aventure!  Charlotte reste bien sagement dans la roulotte, j'embarque mon vélo, mon casque et tout le kit du parfait cycliste (n'oublions pas le chasse-moustiques), et hop, direction Petawawa.  Je trouve facilement l'endroit mais, oups, les bâtiments d'accueil semblent à l'abandon et délabrés.  Heureusement, j'ai la carte de la piste sur mon téléphone : 


Je vais quand même à la recherche du début de la piste, que je trouve assez facilement.  Oups, même s'il y a une petite affiche indiquant un vélo avec une flèche, le chemin désigné est barré par une clôture.  Mais, bon, ce n'est pas écrit "Interdiction de passer", aussi je la contourne. 



Sur le chemin "barré"


Oups, la piste cyclable ressemble fortement à un sentier peu cyclable mais, encore une fois, j'arrive à convaincre mon vélo qu'il est capable et nous nous lançons sur le chemin. 

Un marécage comme je les aime (avec des bibites en bonus)


Au risque de me vider de mon sang, j'essaie de voir un habitant de ces lieux, sans succès.  Tant pis, on remet du Off et on continue!


Après 5 km de sentier étroit et pas entretenue, je retombe sur la route, pas entretenue non plus et bordée de bâtiments barricadés, visiblement abandonnés.  Décidément, cet endroit commence sérieusement à être "creepy"!




J'explore quand même quelques sentiers qui croisent la route et m'amènent tous au bord de l'eau, à partir souvent de stationnements désaffectés.  Seule une plage semble fréquenté par des pêcheurs puisque deux pick-ups y sont stationnés.  Je découvre aussi un ancien arboretum où les arbres ont encore des étiquettes les identifiant. Un autre 5 km me ramène à l'auto et je quitte sans regret cet endroit déprimant!  

Mon parcours

Après-midi tranquille.  Le ciel se couvre aussi nous profitons des derniers rayons de soleil, Charlotte et moi, pour aller à la plage, le seul endroit où on ne se fait pas sucer le sang.  Je lis et elle joue dans l'eau.  


À 16 heures, je pars ensuite chercher Jacques et j'ai le plaisir de voir un ourson déambuler le long de la route qui mène à la centrale de Chalk River.  Cool!  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une nouvelle maison

Bon, pas tout à fait, mais c'est une version améliorée de notre vieille demeure.  D'abord, la terrasse : Puis, enfin...