vendredi 29 juillet 2011

Nos vacances familiales (suite)

Bon, nous sommes déjà rendus au mardi 19 juillet, départ pour Letchworth State Park, le "Grand Canyon de l'Est", sable en moins. Le parc est immense, au moins une trentaine de kilomètres en longueur et quelques-uns en largeur. Nous n'en finissons plus de rouler au milieu des arbres et de la nature sauvage, c'est superbe. Bon, encore une fois, les sites de campings sont loin de tout (sentiers, piscine, chutes, centre d'accueil), et, même si tout est accessible en vélo, les côtes et la température toujours torride nous découragent d'avance.

Par contre, comme d'habitude, notre site est fantastique, immense et situé (attention aux enfants aventureux!) presqu'au bord du canyon. Nous allons voir pour la première fois la majesté de celui-ci alors que nous explorons la piste cyclable qui part du camping et fait un circuit dans la forêt avec vues plongeantes sur le canyon. Wow, wow, wow, vraiment impressionnant! Du côté nord du parc, la rivière serpente tout au fond du canyon, à 550 pieds en contrebas. Au sud du parc, c'est là qu'on découvre les principales chutes qui se déversent dans la dite-rivière, mais il faudra y aller en motorisé et nous remettons cà au lendemain, toujours avec la piscine au bout du bâton et la promesse de ne pas faire TOUTE la promenade le long des chutes (soit 5 kilomètres) mais seulement les parties les plus touristiques (telles qu'indiquées sur notre plan par la gentille guide du parc). Soirée autour du feu.

Le lendemain, on fouette le moral des troupes et hop hop hop, un petit tour aux "low falls", un autre aux "middle falls" et un dernier aux "high falls". Les chutes sont très larges, très belles, c'est plus impressionnant qu'aux autres parcs que nous avons vus, mais moins pittoresque. Mais c'est grandiose. Pique-nique au bord d'un petit ruisseau où il est évidemment interdit de se baigner (mais aujourd'hui, on ne sait pas lire en anglais, bon) et on comprend pourquoi quand le petit ruisseau passe sous un pont et tombe en chute libre 100 pieds plus bas! Mais on y patauge quand même, pour se rafraîchir un peu.
.
Direction ensuite la piscine où nous passons le reste de l'après-midi. Nous décidons d'écourter notre séjour au parc d'une nuit, nous partirons donc demain matin vers Niagara Falls. Je n'ose pas trop protester en brandissant la carte des multiples sentiers que nous n'avons pas explorés (mais j'y retournerai un jour, na!), il fait trop chaud pour convaincre même le plus aguerri des randonneurs.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une nouvelle maison

Bon, pas tout à fait, mais c'est une version améliorée de notre vieille demeure.  D'abord, la terrasse : Puis, enfin...