mercredi 5 septembre 2012

Drôles d'élections...

Après avoir milité presqu'activement pour le carré rouge (bon, je l'ai porté, j'ai été à 3 manifestations et failli me brouiller avec ma soeur, c'est quand même honorable), je l'ai enlevé aujourd'hui.

Avec un petit arrière goût amer.  Pas de défaite, non.  De travail non-complété.  Ou insatisfaisant.  Oui, Jean Charest est parti, oui, le Parti Libéral n'a pas été réélu.  Bon.  C'est déjà cà.  Mais l'attentat qui a tué un père de famille pendant les réjouissances péquistes et la haine qui a suivi sur les réseaux sociaux m'ont abattue.  De lire de la part de gens que j'estime estimais qu'ils vont plier bagages et partir parce que la "bitch" a été élue, cà m'a abasourdie.

Le Parti Québécois a été élu.  So what??  Ce n'est pas la première fois.  Et le monde ne s'est pas écroulé!  Peur du référendum?  Voyons donc, jamais Pauline Marois n'en a parlé dans sa campagne et jamais elle ne s'y risquera avec 33% des votes!  Pas besoin d'être la tête à Papineau pour le savoir... Bon, elle veut durcir les lois sur le français, par rapport aux Cégeps.  Moi, c'est sûr que je m'en fous, et avec son parti minoritaire, good luck, jamais le PLQ et la CAQ ne la laisseront faire.  A part cà, c'est quoi le problème??  Revoir le dossier de l'Ile d'Anticosti et le Plan Nord?  Bravo!  Bonne chance aussi.

Que 32% des gens aient voté pour Jean Charest, cà cà me sidère.  La CAQ, ok, à la limite je peux comprendre, même si leur chef est une vraie girouette et a des idées totalement farfelues, c'est un petit nouveau, et, surtout, il ne veut pas d'un référendum (pssst, Pauline non plus!).  Mais quand on sait toutes les magouilles de Jean Charest dans tous les domaines, il faut être maso pour voter pour lui.  Ou bien c'est parce qu'on se fout de la politique pis qu'on ne sait pas.  Ou bien c'est parce que de gentils bénévoles sont allés faire voter des petites madames Alzheimer qui étaient bien contentes d'avoir de la visite et de faire plaisir à ces gentils petits.  Je ne comprends pas.

Bon, je me suis défoulée sur Facebook pendant 5 mois, je ne vais pas continuer ici.  Promis, je n'en parle plus.  J'essaie.  Mais j'ai de la peine aujourd'hui, le Québec m'inquiète...

Ah oui, j'ai enlevé mon carré rouge parce que Pauline Marois a dit qu'elle respecterait sa promesse et annulerait la hausse des frais de scolarité et la loi 78 par décret ministériel.  A suivre!

Pis en passant, je suis fière de dire que je suis dans le très très faible pourcentage qui n'a pas voté CONTRE un parti mais POUR un parti.  Ouais.  J'ai peut-être perdu mes élections mais je suis en paix avec ma décision.  Et même si je suis contente que Madame Marois soit élue, je pourrai toujours clamer que je n'ai pas voté pour elle si elle se révèle une mauvaise première ministre, hé hé...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une nouvelle maison

Bon, pas tout à fait, mais c'est une version améliorée de notre vieille demeure.  D'abord, la terrasse : Puis, enfin...